Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Auvergne une région magnifique à explorer.Vous y verrez les villages d'Auvergne,Les traditions et cuisine auvergnates,l'histoire et les légendes d'Auvergne,des photos du siècle dernier,les blogs et site qui parlent de notre région,les personnalités auvergnates,la littérature du terroir,des histoires drôles,des photos de votre jeunesse et enfin une impression de faire partie de ce site tant les situations et évènements vous ressemblent.Bonne visite

Bleu de Laqueuille

Bleu de Laqueuille

Le bleu de Laqueuille est un fromage au lait de vache de format cylindrique (une vingtaine de centimètres de diamètre pour moins de 10 de haut pour le grand format, 10 centimètres de diamètre pour le petit format) emballé dans une feuille d’aluminium. A la découpe, sa pâte crème, piquée de moisissures, se montre plus onctueuse et plus souple que celle du bleu d’Auvergne. Sa croûte fine présente des reflets bleu-vert.

Bleu de Laqueuille
Bleu de Laqueuille
Bleu de Laqueuille
Bleu de Laqueuille

Un peu d’histoire

Cette pâte persillée est née de l’imagination d’un fermier de Laqueuille (village placé aux confins des Monts Dore et de la Combraille auvergnate), Antoine Roussel. Celui-ci avait remarqué que les fourmes des éleveurs bleuissaient, offrant alors une saveur agréable et parfumée. En 1845, il s’essaya à ensemencer des fromages blancs avec des moisissures de pain de seigle. Il perça ensuite les fourmes avec une aiguille pour aérer les fromages et permettre ainsi à la moisissure bleue de se diffuser. Après quelques tâtonnements, ce procédé fera souche parmi les paysans et initiera plusieurs variétés de bleus dont l’un deviendra le fameux bleu d’Auvergne (AOC).

Bleu de Laqueuille

La zone “naturelle” de fabrication de ce bleu, axée essentiellement sur la moitié sud de la Combraille auvergnate et débordant légèrement sur les pays limitrophes, se situe à une altitude moyenne de 1 000 mètres. Irrigués par de nombreux cours d’eau, ses terrains d’origine volcanique recèlent des caves parfaites pour l’affinage, appelées “fontaines de glace” en raison des courants d’air glaciaux qui les traversent. Le lait de vache, cru ou pasteurisé, suit un processus légèrement différent (travail du caillé, salage…) de celui du bleu d’Auvergne, avant de donner cette pâte persillée non pressée et non cuite.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article