Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Auvergne une région magnifique à explorer. Vous y verrez les villages d'Auvergne. Les traditions et cuisine auvergnates. L'histoire et les légendes d'Auvergne, Des photos du siècle dernier. Les blogs et site qui parlent de notre région. Les personnalités auvergnates. La littérature du terroir. Des histoires drôles. Des photos de votre jeunesse . Et enfin une impression de faire partie de ce site tant les situations et évènements vous ressemblent. Bonne visite Vous pourrez également me soumettre des articles concernant votre village ou hameaux . Me parler des histoires locales M'envoyer des photos de familles anciennes en précisant bien le lieu ou la situation Voici mon adresse émail. retrauzon43@gmail.com

Solignac sur Loire

 

Voici les photos du village de Solignac-sur-Loire et des alentours.
Pour rappel, et pour situer ces images dans leur contexte, Solignac-sur-Loire est situé dans le département de la Haute-Loire de la région Auvergne Rhône Alpes et a une surface de 24.00 km ² pour une population de 1 174 habitants.
La carte de France du village de Solignac-sur-Loire est présente en bas de page.
Solignac sur Loire
Solignac sur Loire
Solignac sur Loire
Solignac sur Loire
Solignac sur Loire
Solignac sur Loire
Solignac sur Loire

Le village de Solignac sur Loire

. Le village est situé dans le département de la Haute-Loire en région Auvergne.

Le village de Solignac-sur-Loire appartient à l'arrondissement de Le Puy-en-Velay et au canton de Solignac-sur-Loire.

Le code postal du village de Solignac-sur-Loire est le 43370 et son code Insee est le 43241. Les habitants de Solignac-sur-Loire se nomment les Solignacois et les Solignacoises.

 

Liens pour poursuivre la visite

 

 

La cascade de la Beaume

 

Randonnée autour de Solignac

 

La gare de Solignac

 

Le  monument et la vierge

 

Les places et les fontaines

 

Ligne le Puy Langogne

 

 

 

Au hasard dans le village

 

Solignac en cartes postales anciennes

 

L’église

 

L’école et Mairie

Un peu d'histoire

Un village s’était développé sur l’emplacement de l’actuelle usine électrique abandonnée de Fatou, ainsi qu’un moulin dont il reste le bief « molendinum de Bozac, 1464, prieuré de Solignac ». Un siècle plus tard, le souvenir du hameau s’était perdu si l’on en croit le curé du Brignon, l’abbé Aulanier. Se rendant du Brignon à Montfaucon, il traverse la Loire « sur le bateau à la Beaume, de là à Chadron ». Un bac avait remplacé le pont ruiné. Le hameau avait disparu au point même que son nom s’était perdu.

Ce cas n’est pas le seul. En face de Bonnefont, sur la rive gauche, le village de
Val Ponso, confrontant « avec l’eau de la Loire, d’autre part avec la terre du prieuré
de Goudet et d’autres encore avec la terre de Las Rogeyres » (actuellement Les Rosières, commune du Brignon) était établi sur une terrasse alluviale. Il semble qu’il ait été le centre d’un petit terroir comportant une « motte » féodale dont l’enceinte de terre est encore visible, plusieurs bâtiments de pierre, un village de cabanes, un moulin dont les substructures et le bief sont encore visibles, un vivier creusé dans le lit du ruisseau des Ceyssoux.Les tessons de poteries trouvés en surface montrent une parenté certaine avec les poteries mises à jour dans des sites médiévaux attestés (souterrain de l’Herm – commune de Cayres, grotte du Villaret vers Arsac en Velay, village troglodytique de Rochaubert -commune de Lantriac).Malgré le reboisement dont une partie du site a fait l’objet, les terrasses de culture sont assez bien conservées. D’autres, comme aux Salles du Brignon, ont été mieux préservées du fait de la culture qu’elles portaient et dont elles ont gardé le nom, les Vignes. Terrasses étroites et pentues, bien exposées, elles portaient du vignoble et des arbres fruitiers. Les plus larges, aux formes adoucies, étaient plutôt consacrées aux céréales. Toutes, de nos jours, vu l’évolution de l’agriculture,ont été abandonnées ou transformées en prairies, voire reboisées.La culture en terrasses est une pratique connue dès les temps gallo-romains mais dans nos régions, elle paraît dater surtout du Moyen-Age. Ainsi il a été relevé une donation d’un évêque du Puy au monastère Saint Chaffre, d’une « fascia vinea » (terrasse à vigne) en 993. De nombreux villages de la Haute Vallée de la Loire apparaissent dans les chartes et terriers au Xième siècle: le Mazel en 962, les Salles de St Martin en 970…

la suite dans le lien ci dessous

http://www.hautevalleedelaloire.com/presentation/archeologie-histoire/

L’abbé Roche, curé de Solignac-sur-Loire de 1620 à 1642, annotait ses registres de catholicité des faits importants survenus dans sa paroisse. Au 22 janvier 1628 il mentionne le décès de Claude Arnaud, paroissien dont l’insigne mérite fut d’avoir sauvé le trésor de son église lors de la prise et du pillage de Solignac par les Ligueurs en 1590. Relation de l’événement.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article