Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Auvergne Vue par Papou Poustache Auvergne une région magnifique à explorer.

-Quand la Madelon -Chanson relancée par un Auvergnat

Papou Poustache

 C'était la chanson du 503éme Régiment de Chars de combats de Mourmelon le Grand ou j'ai passé une année.

 

 

Voici un article inspiré par Raymond Caremier

Il semblerait que c'est en Auvergne plus précisément avec  un militaire  de l'Allier que La Madelon se soit rendue populaire.

 

 

 

 

« POUR LE REPOS ET LE PLAISIR DU MILITAIRE … »

Après les vaillants combats de Verdun, les hommes et officiers du 321e d’Infanterie prennent un repos mérité dans la localité d’Ancerville située dans le département de la Meuse.

Il faut bien occuper la troupe et le lieutenant Félix Chapon, ancien capitaine des pompiers de Paris, commandant la 15e compagnie, sollicite un de ses soldats pour savoir s’il ne connait pas un chant susceptible de galvaniser ses troupes et au plus qu’il puisse marcher sur sa musique.

Le caporal Antoine Grillet, chanteur réputé et remarquable dans cet exercice est chargé de répondre à la demande de son supérieur.

On pense à une nouvelle « Marseillaise » et comme Grillet ne connaît pas de chanson, le lieutenant Chapon l’interpelle :
- « J’en sais une que j’ai entendu au Casino Saint-Martin quand j’étais pompier. Je crois qu’elle irait, ça s’appelle la « Madelon ».
La suite de l'article sur le lien ci -dessous

Il s'avèrerait que d’autres casernes veuillent revendiquer le fait que la chanson soit mise au gout du jour, c'est ainsi qu' Un artilleur, chansonnier dans le civil, nommé Sioul, l'entend et la reprend à l'école Jules-Ferry du quartier Roublot à Fontenay où il est cantonné. Pour amuser son régiment, il l'apprend à ses compagnons et en quelques mois, l'air prend son envol.

http://www.leparisien.fr/edd-94/c-est-fontenay-qui-a-popularise-la-chanson-de-guerre-la-madelon-22-07-2014-4018137.php

 

 

 

 

Pour le repos, le plaisir du militaire,
Il est là-bas à deux pas de la forêt
Une maison aux murs tout couverts de lierre
« Aux Tourlourous » c'est le nom du cabaret.
La servante est jeune et jolie
Légère comme un papillon.
Comme son vin son œil pétille,
Nous l'appelons la Madelon
Nous en rêvons la nuit, nous y pensons le jour,
Ce n'est que Madelon mais pour nous c'est l'amour

Refrain :
Quand Madelon vient nous servir à boire
Sous la tonnelle on frôle son jupon
Et chacun lui raconte une histoire
Une histoire à sa façon
La Madelon pour nous n'est pas sévère
Quand on lui prend la taille ou le menton
Elle rit, c'est tout le mal qu'elle sait faire
Madelon, Madelon, Madelon !

Nous avons tous au pays une payse
Qui nous attend et que l'on épousera
Mais elle est loin, bien trop loin pour qu'on lui dise
Ce qu'on fera quand la classe rentrera
En comptant les jours on soupire
Et quand le temps nous semble long
Tout ce qu'on ne peut pas lui dire
On va le dire à Madelon
On l'embrasse dans les coins. Elle dit « veux-tu finir… »
On s'figure que c'est l'autre, ça nous fait bien plaisir.

Refrain

Un caporal en képi de fantaisie
S'en fut trouver Madelon un beau matin
Et, fou d'amour, lui dit qu'elle était jolie
Et qu'il venait pour lui demander sa main
La Madelon, pas bête, en somme,
Lui répondit en souriant :
Et pourquoi prendrais-je un seul homme
Quand j'aime tout un régiment ?
Tes amis vont venir. Tu n'auras pas ma main
J'en ai bien trop besoin pour leur verser du vin

 

 

-Quand la Madelon -Chanson relancée par un Auvergnat
-Quand la Madelon -Chanson relancée par un Auvergnat
-Quand la Madelon -Chanson relancée par un Auvergnat
-Quand la Madelon -Chanson relancée par un Auvergnat
-Quand la Madelon -Chanson relancée par un Auvergnat
-Quand la Madelon -Chanson relancée par un Auvergnat
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commentaires