Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Auvergne une région magnifique à explorer. Vous y verrez les villages d'Auvergne. Les traditions et cuisine auvergnates. L'histoire et les légendes d'Auvergne, Des photos du siècle dernier. Les blogs et site qui parlent de notre région. Les personnalités auvergnates. La littérature du terroir. Des histoires drôles. Des photos de votre jeunesse . Et enfin une impression de faire partie de ce site tant les situations et évènements vous ressemblent. Bonne visite Vous pourrez également me soumettre des articles concernant votre village ou hameaux . Me parler des histoires locales M'envoyer des photos de familles anciennes en précisant bien le lieu ou la situation Voici mon adresse émail. retrauzon43@gmail.com

Les caves et la vigne à Chateaugay

Des caves témoins d’un riche passé

 

La présence initiale de grottes naturelles, la nécessité de préserver les productions des hivers très froids (les XVIIème et XVIIIème siècles ont connu un “petit âge glaciaire”) et surtout l’explosion de la production jusqu’au XIXème siècle ont abouti à une concentration de caves-bâtiments parfois impressionnante, comme à Châteaugay.

Les caves et la vigne à Chateaugay
Les caves et la vigne à Chateaugay
Les caves et la vigne à Chateaugay

L’ancien caveau dit de Lascombe Mesclier a été restauré par les bons soins de la municipalité châteaugayre et fait office aujourd’hui de salle municipale de bienvenue. Lorsqu’on s’y aventure, on est frappé par les reliefs anguleux de la roche noire, zébrée par endroits de blanc d’argile. Napoléon 1er, dit-on, fit creuser certaines caves à même le tuf par ses prisonniers autrichiens, entre la Révolution et l’Empire. Les entrées sont astucieusement construites à flanc de coteaux, ce qui permet d’atteindre la profondeur souhaitable, de l’ordre de la dizaine de mètres, pour une bonne conservation tout en réduisant la distance pour accéder à la cave. Devant chaque entrée, on taillait dans la pierre des encoches dans lesquelles on calait une barre transversale, celle-ci permettant de sortir les tonneaux à l’aide d’une corde.

La température constante – entre 10 à 12 ° C – autorisait la conservation de quantités qui atteignirent des proportions gigantesques aux XVIIIe et XIXe siècles – c’est d’ailleurs à cette époque que les vignerons agrandirent la plupart de ces caves, s’en partageant souvent l’usage et l’occupation. Témoins de la solidarité du monde viticole, certains passages souterrains de cave en cave subsistent aujourd’hui, même si beaucoup ont été rebouchés pour des raisons de commodité et de propriété.

Les caves et la vigne à Chateaugay
Les caves et la vigne à Chateaugay
Les caves et la vigne à Chateaugay
Les caves et la vigne à Chateaugay
Les caves et la vigne à Chateaugay
Les caves et la vigne à Chateaugay
Les caves et la vigne à Chateaugay
Les caves et la vigne à Chateaugay
Les caves et la vigne à Chateaugay
Les caves et la vigne à Chateaugay
Les caves et la vigne à Chateaugay
Les caves et la vigne à Chateaugay
Les caves et la vigne à Chateaugay
Les caves et la vigne à Chateaugay
Les caves et la vigne à Chateaugay

On parle de cave-bâtiment pour bien distinguer ces édifices des caves “normales”, en sous-sol des habitations. Une cinquantaine de cheminées d’aération poussant en tous sens, telles des champignons, sur la colline herbeuse qui forme leur toit : le paysage évoque une œuvre surréaliste !

Ces caves isolées des constructions d’habitation sont une particularité du vignoble auvergnat. Elles sont quelquefois réhabilitées, dans une certaine mesure, car elles ne disposent évidemment pas de sorties de secours, ou parfois laissées en l’état.

Les textes proviennent du lien ci-dessous

La vigne et le vin

Il est question du Syndicat Viticole de Châteaugay dès 1874.
Les premiers statuts datent de 1913 en tant que Syndicat de Défense des Vins de Châteaugay.

Ce syndicat a pour but premier de fédérer ses adhérents (vignerons, metteurs en marché, négociants) de défendre le vin du crû de Châteaugay et de permettre l’apurement des prestations viniques (distillation des marcs, lies, vins) par le biais de son propre alambic. Par la suite, un regroupement sous forme de C.U.M.A. permettra l’achat de matériels viti-vinicole et agricole.

Dès 1929, les vignerons de Châteaugay obtiennent l’appellation “Coteaux de Châteaugay” pour les communes de Châteaugay, Ménétrol et Cébazat. L’A.O.V.D.Q.S. (Appellation d’Origine Vin Délimité de Qualité Supérieure) “Côtes d’Auvergne-Châteaugay” est obtenue en 1951, puis sera complétée et entérinée en 1977.

Les caves et la vigne à Chateaugay
Les caves et la vigne à Chateaugay
Les caves et la vigne à Chateaugay
Les caves et la vigne à Chateaugay
Les caves et la vigne à Chateaugay
Les caves et la vigne à Chateaugay
Les caves et la vigne à Chateaugay
Les caves et la vigne à Chateaugay
Les caves et la vigne à Chateaugay

Les vignobles

 

À CHÂTEAUGAY

  • BERGER Père & Fils – 21 rue de la Crouzette – 04.73.87.60.92
  • Pierre GOIGOUX – chemin des Cleaux – 04.73.25.00.08
    site : http://www.pierregoigoux.fr/
  • Domaine ROUGEYRON – 27 rue de la Crouzette – 04.73.87.24.45
  • Isabelle TOURLONIAS – 27 rue Antoine Lannes – 06.83.16.25.28

AUTOUR DE CHÂTEAUGAY

  • Stéphane BONJEAN – 12 rue de la Tour, BLANZAT – 04.73.87.90.50
  • Vincent AUZOLLE – rue des Charettes, CÉBAZAT – 04.73.23.27.68
  • Jean-Pierre PRUGNARD – 12 rue Sibonie, CÉBAZAT – 04.73.87.63.63
  • Domaine Roland ROYET – Champ Roy MÉNÉTROL – 04.73.38.70.47
  • GAEC de Bourrassol – 33 Grande Rue, MÉNÉTROL – 06.74.50.00.24
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article