Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Auvergne une région magnifique à explorer.Vous y verrez les villages d'Auvergne,Les traditions et cuisine auvergnates,l'histoire et les légendes d'Auvergne,des photos du siècle dernier,les blogs et site qui parlent de notre région,les personnalités auvergnates,la littérature du terroir,des histoires drôles,des photos de votre jeunesse et enfin une impression de faire partie de ce site tant les situations et évènements vous ressemblent.Bonne visite

Bessonies

Voici un village que je croyais dans le Cantal mais en fait il se situe dans le Lot comme j'ai pris le soin de le photographier eh bien je vais en faire un article mais il doit vraiment être limite Cantal.

 

Bessonies est un petit village du sud de la France.

Le village est situé dans le département du Lot en région Midi-Pyrénées. Le village de Bessonies appartient à l'arrondissement de Figeac et au canton de Latronquière. Le code postal du village de Bessonies est le 46210 et son code Insee est le 46338. Les habitants de Bessonies se nomment les Bessoniens et les Bessoniennes.

 
Bessonies
Bessonies
Bessonies
Bessonies
Bessonies
Bessonies
Bessonies
Bessonies
Bessonies
Bessonies
Bessonies
Bessonies
Bessonies
Bessonies
Bessonies
Bessonies
Bessonies
Bessonies
Bessonies
Bessonies
Bessonies
Bessonies
Bessonies
Bessonies

 

Présentation géographique et historique

Située à une altitude de 580 mètres, Bessonies est une petite commune du département du Lot (région de Midi-Pyrénées). Elle appartient de nos jours au canton de Latronquière et à l’arrondissement de Figeac.

Vaste édifice du XVIe siècle, flanqué de deux tours rondes sur la façade principale, le château de Bessonies reste célèbre pour avoir été le lieu de l’arrestation du maréchal Ney le 3 août 1815. Longtemps délaissé, il fut racheté en 2000 et remis en état.
Le maréchal Ney, accusé de trahison envers les Bourbons durant les Cent jours, y avait en effet trouvé refuge. Ce château appartenait alors aux Bessonies auxquels était apparentée l’épouse du maréchal, Aglaé-Louise dite Eglé Auguié (1782-1854). La baronne était sa cousine germaine. Elle avait épousé Ambert de Bessonies, fils de Jean Joseph de Bessonies, gouverneur du Roi en la ville de Figeac, qui avait réchappé à la guillotine à la chute de Robespierre

Bessonies
Bessonies
Bessonies
Bessonies
Bessonies
Bessonies
Bessonies
Bessonies
Bessonies
Bessonies
Bessonies
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article