Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Auvergne une région magnifique à explorer.Vous y verrez les villages d'Auvergne,Les traditions et cuisine auvergnates,l'histoire et les légendes d'Auvergne,des photos du siècle dernier,les blogs et site qui parlent de notre région,les personnalités auvergnates,la littérature du terroir,des histoires drôles,des photos de votre jeunesse et enfin une impression de faire partie de ce site tant les situations et évènements vous ressemblent.Bonne visite

Le Calice de Saint Urcize

Lors de la visite du village de Saint Urcize nous avons été interpellés par l'adjoint au maire et la conversation s'est engagée sur le village.

Ce monsieur est le propriètaire de la maison de ce notaire que nous évoquerons plus tard dans l'article mais ce qui a retenu notre attention c'est l'histoire du calice de Saint Urcize qui a été utilisé au  dernier sacrement avant l'exécution de Louis XVI.

 

Un peu d'histoire autour de cet objet et des personnes qui s'en sont servis.

M. l'abbé Joseph Delbès, curé de Saint-Urcize, exécuté le 31 décembre 1793 à un mois de ses 39 ans et Maître Jean- Amans Vaissier, Maire de Saint-Urcize, notaire, ancien avocat au Parlement, exécuté le  7 juillet 1794 à l’âge de 45 ans,  tous les deux à Aurillac. L’abbé Joseph Delbès fut la première victime sacerdotale guillotinée d’Aurillac.

Le crime de ces deux victimes ? L’abbé Joseph Delbès, prêtre réfractaire, est venu célébrer la messe de Noël interdite chez son ami et maire de Saint Urcize, Jean-Amans Vaissier pour sa famille et quelques paroissiens. C’est à l’issue de cette messe que l’abbé et son hôte sont arrêtés.

Ci dessous la maison du dit notaire construite en 1788 sur la route en galets qui relie Toulouse à Paris.

Celle-ci est devenue plus tard une école privée.

Aujourd'hui le propriétaire la prêté pour le tournage d'un film pour Canal+

Le Calice de Saint Urcize

En effet, en dehors du Trésor qu’est la Présence réelle, quelques beautés (dont une belle Mise au tombeau), il y a une pièce d’orfèvrerie soigneusement conservée dans une vitrine blindée, dans la belle église du XIème siècle, là où se sont unis Catherine Ipcher et Jean-Amans Vaissier, mais aussi Jean-Pierre Ipcher et Marie-Françoise Saint-Pée d’Amon : un calice au revers duquel figurent les armes de la famille de Randon (Randon de Pully et non Châteauneuf-Randon) en argent et vermeil portant les poinçons d’un orfèvre parisien de 1713-1715 ; il aurait  été utilisé, selon la tradition, pour la célébration, par l’abbé Edgeworth de Firmont, de la dernière messe sur terre de Louis XVI au Temple.

Le Calice de Saint Urcize
Le Calice de Saint Urcize

Vous pouvez connaitre l'histoire intégrale dans le lien ci-dessous

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article