Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Auvergne Vue par Papou Poustache Auvergne une région magnifique à explorer.

Le Piquenchâgne

Papou Poustache

Le Piquenchâgne est un dessert typiquement Bourbonnais

 

Il en existe de nombreuses recettes .

A l’origine on utilisait les restes de pâte à pain que l'on garnissait soit de pommes, coings ou poires.

Disparu des étales des pâtissiers depuis de nombreuses années, une confrérie s'est donné pour mission de le ressusciter et de vous le faire découvrir.

La nouvelle recette élaborée par des maîtres pâtissiers Moulinois.

Il vous surprendra.

La recette a évolué aux cours des siècles .

      Aujourd’hui  nos Pâtissiers "Maître Piquenchâgneux "

réalisent une recette élaborée par 3 Grands noms de la pâtisserie locale.

   Un succulent dessert qui saura séduire les gourmets

Le Piquenchâgne

Autour de cette pâtisserie une confrérie a été créée :

Confrérie Moulinoise du Piquenchâgne

Comme bon nombre d'idées, on ne sait pas très bien d'où ni comment celle-ci surgi Probablement d'une discussion à bâtons rompus entre bons copains.

Pourtant elle devait rapidement s'imposer comme une évidence car le Piquenchâgne es tla seule pâtisserie spécifiquement bourbonnaise.

Le Piquenchâgne est au Bourbonnais ce que le nougat est à Montélimar, la bêtise à Cambrai et l'andouille à Vire,indiscutable et non partageable.

Une confrérie de bons et honnêtes citoyens devait donc, sans attendre, en défendre l'honneur et la spécificité.

Ainsi naquit la Confrérie Moulinoise du Piquenchâgne. Sans toutefois recourir au forceps, l'accouchement n'en fut pas moins laborieux et nécessita un travail intensif en réunions, déplacements, rencontres, dossiers....Toutes celles et tous ceux qui se sont lancés dans une telle aventure le savent bien .

Qu'il nous soit donc permis de remercier les nombreux partenaires qui nous ont aidés

dans cette démarche et souhaitons lui longue vie et grand succès.

 

Le Piquenchâgne

Recette bourbonnaise.

Crédit photo :PT044Patrick André.

Dans le Bourbonnais, la tradition veut que chaque fête ou réception s’accompagne d’une « pompe », brioche en patois.

C’est donc certainement suite à une collation entre amis ou en famille que le piquenchâgne a vu le jour.

C’est un gâteau aux poires, aux coings ou aux pommes macérée dans un mélange de sucre, de crème et d’alcool, dont les fruits sont piqués droits dans la pâte comme on « pique un chêne en terre », d’où son nom.

Ingrédients : 4 Pers.

  • 500 g de farine

  • 5 pommes (ou poires ou coings)

  • 15 g de levure boulangère

  • 3 œufs

  • 100 g de beurre

  • 25 cl de lait

  • 1 pincée de sel

  • 2 c. à soupe de sucre

  • 500 g de coings (ou de pommes ou de poires).

Préparation :

  • Préparation 30 min

  • Cuisson 20 min

  • Repos 3 h

  •  

  • 1. Délayez la levure de boulanger dans le lait tiède et ajoutez une pincée de sel.

  • 2. Faites un puits avec la farine, versez le lait, les œufs battus et le beurre ramolli.

     

  • 3. Mélangez et pétrissez fermement un bon 1/4 d'heure. Épluchez et épépinez les fruits.

  • 4. Etalez la pâte sur un demi centimètre d'épaisseur et mettez dessus les fruits coupés en quartiers.

     

  • 5. Rabattez ensuite les bords de la pâte vers le centre, puis pétrissez doucement pour bien mélanger la pâte et les fruits. Formez alors une couronne, mettez-la sur une plaque à pâtisserie et laissez reposer 3 heures.

  • 6. Préchauffez le four th. 6 (180°C).

     

  • 7. Dorez la couronne à l'oeuf et faites-la cuire à four chaud en surveillant la cuisson.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commentaires